Le projet Life Mareclean

Le mot du président

Baignade, pêche à pied récréative, à elles seules ces 2 activités de loisirs reflètent la tradition balnéaire dont le territoire de la baie de Granville-Jullouville a hérité au cours du 19ème siècle, et qui s’est ancrée au cours du temps dans les coutumes locales.

Synonymes de toutes les vertus que peuvent apporter la mer et ses ressources, ces 2 activités auxquelles vient s’ajouter la conchyliculture, sont particulièrement dépendantes de la qualité des eaux dans lesquelles elles se pratiquent.

Depuis près de 20 ans, le constat effectué sur la baie de Granville-Jullouville fait état d’une amélioration incontestable de la qualité des eaux littorales par temps sec et d’une vulnérabilité persistante par temps de pluie.
Cette amélioration est le fruit d’efforts considérables consentis par l’ensemble des acteurs locaux (Collectivités territoriales : 45 millions d’euros et exploitants agricoles : 5 millions d’euros), avec notamment la construction d’une nouvelle station d’épuration des eaux usées à Granville, la sécurisation des postes de refoulement et l’extension des réseaux d’assainissement de l’agglomération granvillaise, l’aménagement et l’entretien des rivières du territoire, ainsi que la mise aux normes des bâtiments d’élevage dans le cadre du Programme de Maîtrise des Pollutions d’Origine Agricole.

Cette amélioration aurait pu constituer une finalité en soi, si toutefois les élus n’avaient pas souhaité consolider ces acquis et si en parallèle, la refonte de la directive des eaux de baignade voulue par les instances européennes pour garantir une meilleur protection des usagers, n’avait pas été engagée.

Certaines zones de baignade et zones de production conchylicole se trouvent en effet menacées de déclassements, voire d’une non-conformité rendant la baignade ou la consommation de coquillages momentanément interdite. C’est pour éviter une telle issue, peu satisfaisante en terme de santé publique et forcément dommageable pour l’image de marque de ce territoire et son activité économique, que le projet Life MARECLEAN a été mis en œuvre sur une large frange de la côte ouest du Cotentin.